Élections 2020:Le Chef de file de l’opposition dénonce les cas de fraude en période électorale.

Le Chef de File de l’opposition politique a tenu une conférence de presse urgente des candidats à la présidentielle signataires de l’accord politique de l’opposition cet après-midi à 15h au siège du CFOP. L’Objet de cette rencontre est l’organisation du scrutin et les fraudes en cours.

Zéphirin Diabré, Ablassé Ouedraogo,Tahirou Barry et Eddy Komboïgo ont fait part aux journalistes de leurs mécontentement vis à vis des actes posés par le parti au pouvoir MPP. Ils dénoncent le fait que le MPP corromp les citoyens afin qu’ils les votent et soient présents à leurs meetings.
Le chef de l’opposition, Zéphirin Diabré déplore, vidéo à l’appui, que des femmes recevaient de l’argent pour être présentes pendant les meetings. Il affirme également que des bulletins de vote ont déjà été partagés et remplis, avant même le jour des élections.

Les candidats signataires à la présidentielle de l’accord politique de l’opposition a cependant, posé plainte contre x auprès du procureur du Faso afin que lumière soit faite sur les éventuels agissements de fraudes. Il fait noter également que les fraudes sont de diverses formes et entravent à la sincérité du scrutin. »Il est absolument inconcevable que l’on puisse avoir un parti qui remportera les élections au premier tour, et surtout pas le parti au pouvoir.Le fameux coup chaos n’est que rêve et illusion,et on verra bien cela au soir du 22 Novembre ».

Les candidats ont exprimé leurs inquiétudes sur la manière dont le scrutin se prépare. Il ont eu des informations disant que les personnes qui se sont inscrites sur les listes et étant décédées n’ont pas été retirées de ces listes. Cela faussera les résultats des élections.

Le CFOP, malgré les cas de fraude dénoncés, promet que si le candidat Roch gagne les élections dans la transparence, il acceptera sa victoire et le félicitera. Par contre si les élections sont truquées, l’opposition ne se laissera pas faire et luttera pour sa place méritée. Si les élections ne sont pas transparentes, il serait possible de faire le compte.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :