Élections 2020: »En matière d’élections il y a des bizarreries » dixit Simon Compaoré

Ce mardi 17 Novembre dans la région de la boucle du Mouhoun, le candidat à la présidentielle Roch Christian Kaboré a tenu une rencontre dans la salle polyvalente de Dédougou dans la matinée et le meeting au stade dans la soirée avec les sympathisants du parti.

« En matière d’élections il y a des bizarreries » dixit Simon Compaoré, directeur de campagne du candidat Roch. Durant leur séjour à Dédougou, Simon Compaoré a argué une fois de plus la foule sortie pour le meeting avec son expression « Hakuna matata ». Pour lui, vu le nombre de militants assemblés dans le stade municipal de Dédougou, la victoire est assurée d’avance. Il a donc à nouveau sollicité le vote massif des militants de la région et sont sûrs d’accéder à nouveau au pouvoir.

Au début de son allocution le candidat du MPP est revenu sur les réalisations faites durant son mandat. Il s’agit de la la gratuité des soins des femmes enceintes et des enfants de 0 à 5 ans, la dotation de plusieurs localités en bornes fontaines et en eau potable.

Roch Kaboré dans son allocution a promis pour son prochain mandat de construire des centres de formation au profit des jeunes de la région afin qu’ils contribuent au développement du pays. Il promet également des équipements en engins roulant pour les Forces de Défense et de sécurité.Le candidat du MPP promet d’inclure les personnes handicapées dans les formations professionnelles, adapter les centres de santé en prenant en compte les handicapés,tels les tables d’accouchement pour les femmes handicapées. Le renforcement des villes et villages en électricité est inclus dans son projet.

Comme d’habitude, le candidat Kaboré s’est prété à son jeu favori. Titiller ses adversaires. Pour l’étape de Dédougou, il a affirmé « Chaque fois qu’ils regardent nos meetings, plusieurs se demandent comment ils ont pu se présenter aux élections. » Parlant du candidat Zephirin, l’un de ses challenger, il affirme que « chacun dort la nuit et ayant des cauchemars la nuit se lèvent et croient pouvoir construire des tunnels jusqu’à la mer « .

Pour lui, ceux qui affirment que le pouvoir du mpp pendant cinq ans n’a rien fait, il ne s’intéresse pas à leurs notes, mais à celle du peuple. Abordant la question de suspicions de fraude, le candidat estime que le MPP gagnera dans la transparence car il travaille pour tous les burkinabè.

Laure YAMEOGO

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :