Tuerie au Sahel: Marché noir à Petabouilli

Ceci est une tribune accordée à notre confrère et doyen Issaka Lingani. Il relate les faits qui se sont produits à Petabouilli, une commune située dans le département de Gorom-Gorom, dans la province d’Oudalan, région du Sahel, au Burkina Faso. A lire in extenso.

Les faits se seraient produits à Petabouilli situé à environ 50 km de Gorom-Gorom, le dimanche 28 juin 2020, jour du marché de ce village. Des VDP en représailles à une attaque terroriste auraient massacré plus d’une cinquantaine de civils. Récit des faits.

Selon les populations de la localité, depuis un certain temps des individus armés se réclamant du groupe djihadiste d’Amadou koufa, sillonnent la région et traquent toutes les personnes armées n’appartenant pas à leur groupe, les accusant d’être des terroristes et de vulgaires bandits.

Dans le cadre de ces opérations, ils auraient exigé des Volontaires pour la Défense de la Patrie (VDP) d’Arbinda et de Gorgadji de cesser leurs exactions contre les populations et de mettre fin aux vols et retraits de leurs bétails.

Ce dimanche 28 juin, il semble que des VDP ont effectué une descente sur le village de Petabouilli et voulaient opérer comme d’habitude. Malheureusement pour eux ils seraient tombés sur des éléments d’Amadou koufa qui les auraient mis en déroute faisant même des victimes dans leurs rangs. Les rescapés se seraient repliés sur Arbinda d’où ils seraient revenus avec des éléments armés dans des véhicules. Ils se seraient mis à tirer sur tout ce qui bougeait laissant sur les carreaux plus d’une cinquantaine de cadavres. Certaines sources avancent la centaine de morts.

Dans leur furie vengeresse, alors que les terroristes étaient déjà partis, ils n’ont pas fait de tri massacrant sans discernement peuhls, bella, etc; enfants, bref tous ceux qui n’ont pas pu fuir à temps ou se cacher auraient été abattus froidement. 

En tout cas pas une seule âme ne vit actuellement à Petabouilli où les cadavres sont laissés aux vautours et aux chiens.

Lingani Issaka  

(Infos recoupées avec le CISC)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :