Présidentielle 2020: Roch termine sa campagne dans la province du kadiogo

Ce vendredi 20 Novembre, dans l’enceinte du CBC s’est tenue une rencontre avec les forces vives de la région du Centre durant la matinée, et au stade du 4 Août dans la soirée. Ayant parcouru les 12 régions du Burkina, le candidat Roch termine son parcours dans la région du Centre. Le parti du Mouvement du peuple pour le Progrès (MPP) va à la rencontre de ses militants afin d’écouter les doléances de ses militants et également solliciter leur suffrage au soir du 22 Novembre.

En allant au lieu du meeting, nous avons constaté qu’il y avait des embouteillages incroyables, tellement la mobilisation était grande pour se rendre au stade. Arrivée au stade, les dispositions sécuritaires étaient installées. Tout le stade était orangée et la population sortie massivement.


Pour le candidat du MPP, les projets à réaliser sont nombreux et divergent d’une région à l’autre. Pour la région du Centre, les projets urgents sont la réhabilitation de la morgue de l’hôpital yalgado, la construction de deux lycées régionaux, de salles de classes pour les écoles ayant des multigrades, la construction de centres de formation dans les communes rurales, la dotation du commissariat en véhicules, attirer l’attention sur les impacts de la covid sur l’économie du pays…telles sont les doléances décrites par les militants et sympathisants du parti MPP. Notons cependant que les jeunes n’ont pas eu de doléances, car pour eux, ils comptent sur les projets que le candidat a pour eux. Ils ont également foi en lui pour remporter les élections.

Comme réponses apportées sur ces questions, le candidat a essayé de rassurer les militants en les promettant de faire ce qui sera possible de faire, mais précise néanmoins que tout ne peut pas se faire en cinq ans; « cela se fait sur une grande durée » a-t-il affirmé, avant de souligner que que des réalisations ont été faites durant son mandat.
et qu’il veut organiser une transformation à tous les niveaux.

Pour le candidat Roch, dans son discours, la réconciliation signifie laisser les exilés revenir au pays mais cependant, ils doivent répondre de leurs actes s’ils sont en faute. Il trouve que certains de ses adversaires sont tellement troublés qu’ils ne savent plus ce qui se passe. Pour lui, ils sont incapables d’accéder et de pouvoir gérer le pouvoir.

Le dernier meeting du MPP a été tel une chorale. Les expressions phares ont été en ce jour encore utilisées (hakuna matata, c’est du balaise, et à Ouagadougou c’est  »Paa tambré » qui a été employée. Cela signifie  »super balaise, très grande foule »).

Avant de prendre congé de ses militants et sympathisants, le candidat Roch les a invités à le voter massivement et à avoir confiance en son projet.

Laure Irène YAMEOGO, Stagiaire

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :