Nuit noire à Tansarga : La mairie, le lycée et la préfecture incendiés

La commune de Tansarga ne l’oubliera pas de si tôt. Dans la nuit du 15 au 16 septembre 2020, des hommes armés ont fait irruption dans le commune. A tout de rôle, les populations ont assisté impuissante à l’incendie des seuls symboles de l’Etat qui restaient : La mairie , le lycée départemental et la préfecture.

Joint au téléphone, un habitant affirme que tout le monde s’y attendait. « Cela fait prêt d’un an que nous sommes assiégés. Mais jusqu’à ce que ce qui est arrivé cette nuit arrive, il manque de présence militaire dans notre commune. Et pourtant, il y’a des centaines de soldats qui gardent la mine. »nous a-t-il confié.

En rappel, la commune de Tansarga est dans la province de la Tapoa. Elle fait frontière avec le parc d’Arly et la commune de Partiaga où se trouve la mine de SEMAFO BOUNGOU.

Depuis que les terroristes ont brûlé les campements de chasse et occupé la forêt du parc w et de celui d’Arly, les communes de Tansarga, Logobou, Partiaga, Botou et Kantchari font l’objet d’attaques d’hommes armés. Plus d’une dizaine d’écoles sont partis en fumée durant le mois d’août.

image d’illustration

Gulmu.Info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :