L’APMP se démarque de la marche du 16.

L’Alliance des partis de la majorité présidentielle (APMP) séjourne aujourd’hui à Kaya. Pour l’occasion, elle a animé une conférence de presse. Elle a appelé ses militants à se démarquer de la marche du 16 Septembre prochain initiée par l’Unité d’Action Syndicale.

L’APMP est allée ce 12 Septembre dans la région du Centre Nord pour apporter leurs soutiens aux populations en difficulté. En l’entame de cette visite, elle a organisé une conférence de presse.

Animée par Clément SAWADOGO, coordonateur de l’APMP, et T. François KABORE, président du PPR, cette conférence de presse s’est articulé autours de trois points.

Le premier point est un appel « à capitaliser l’esprit de l’insurrection populaire, à produire et à fédérer cette même énergie en tant que peuple uni et solidaire pour apporter une réponse cinglante à ces terroristes ».

Le second point est relative à la marche du 16 septembre de l’Unité d’Action Syndicale. Selon les conférenciers, « Si la lutte des travailleurs et leurs revendications de meilleurs conditions de vie et de travail sont légitimes, elles ne sauraient occulter la nécessité d’une sacro-sainte alliance pour la lutte contre le terrorisme. » Tout en demandant à ses militants à ne pas participer à cette marche, elle espère que « les acteurs sociaux comprendront que l’heure n’est pas à l’exacerbation de la crise sociale. »

Le dernier point de la conférence de presse a fait un appel à l’unité des burkinabè contre le terrorisme. Une occasion pour eux de dire aux populations du Centre-Nord, qu’il faudrait s’organiser autours des forces de défenses et de sécurité, et de résister victorieusement afin que l’ennemi prenne la fuite.

David TARAMA, Gulmu Info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :