Fada N’Gourma: Le féticheur, le forestier et les assassins!

Le 29 novembre 2019, le corps sans vie de l’agent des eaux et forêts BAYE Wanza Théodore avait été découvert dans un sac en état de putréfaction. Il eut fallu moins d’un mois à la gendarmerie pour élucider ce drame. Les auteurs de ce crime crapuleux ont été présentés aux hommes de médias ce matin dans la cours de la brigade gendarmerie de Fada N’Gourma.

Novembre 2019: Ce mois-là, BAYE Wanza Théodore, agent des eaux et forêts en service à Fada N’Gourma, embarque dans une histoire qui va le conduire à la mort. Épaté par une femme, sa copine, vendeuse de savon liquide, cette dernière arriva à le convaincre de faire recours à un grand féticheur. Et pas n’importe lequel ! Un marabout qui pourrait faire prospérer ses affaires et lui multiplier l’argent.

Brigade de recherche de la gendarmerie de Fada

Selon la gendarmerie, par l’entremise de cette dame, l’agent des eaux et forêts aurait fréquenté le féticheur pendant une période croyant que ce dernier pouvait vraiment lui donner richesse et gloire. Secrètement, il nourrissait l’envie de se payer une voiture. Croyant son heure de réussite venue, BAYE, mord à l’hameçon. Après une révélation du féticheur sur son envie de se payer une voiture et qu’il pouvait l’aider dans ce sens, il décida d’apporter ses économies afin que le féticheur les fassent fructifier. C’est là que les choses ont mal tourné et l’agent a été assassiné.

D’après la gendarmerie, l’agent aurait répondu à un rendez vous le 26 Novembre 2019, dans les quartiers non lotis du secteur 1 de Fada N’Gourma. Venu avec la forte somme pour la séance de multiplication, l’agent s’est retrouvé en face d’un groupe de délinquant prêt à finir avec lui. Après avoir été dépouillé de son argent, il fut assassiné et enveloppé dans un sac, transporté dans un tricycle et déposé dans un terrain libre. C’est l’odeur nauséabonde qui a attiré l’attention des riverains. La police, la gendarmerie et même l’armé se sont rapidement rendu sur les lieux pour les constations avant d’enlever le corps. Rapidement une enquête fut ouverte, et neuf (09) présumés assassins et complices d’assassinats dont la vendeuse de savon liquide furent appréhendés et du lieux du forfait.

Le tricycle qui a servi de corbillard

Selon le lieutenant Drabo, quelques jours après, l’argent soutiré fut partagé. Mais les choses ne se déroulent pas comme prévues. Sur instruction de la gendarmerie, les enquêtes ont permis de mettre la main sur un délinquant et de suivre la piste pour arrêter les autres membres du gang. Néanmoins, le chef du Gang, le présumé féticheur a pris la fuite. Jusqu’à ce jour, il demeure introuvable par les forces de défenses et de sécurité. Un avis de recherche a été lancé pour le retrouver.

L’argent récupéré aurait servi à acheter trois (03) motos Sirius, a confectionner des briques, et à acheter plusieurs autres articles. La moto du forestier a été retrouvée caché dans un parking. L’acte commis n’est donc pas un fait de terrorisme, mais un assassinat crapuleux commis par des bandits.

A l’issue de la présentation des présumés assassins, la gendarmerie appelle à plus de vigilance des populations afin de ne pas tomber dans les filets de certaines personnes qui mènent des activités pas catholiques.

Djatiri, Gulmu.Info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :