Covid-19: Alfred OUOBA du FESDIG offre du riz aux artistes

La chaîne de solidarité est enfin arrivée chez les artistes de la région de l’Est. Alfred OUOBA, Directeur du Festival Dilembu du Gulmu (FESDIG), aussi coordonnateur de la nuit des Talents de la Diaspora à Munich, a offert 2.5 tonnes aux acteurs cultuels de la région. La cérémonie de remise s’est faite en présence des autorités locales et régionales.

Tout comme les autres artistes du monde, ceux de la région de l’Est ont aussi été contraints de rester plusieurs mois sans prester en cette période de covid-19. Pire les artistes de la région vivent sous couvre-feu depuis plus de deux ans. Une situation qui n’est pas à l’avantage des acteurs de la culture. Pour le promoteur « Au regard de la situation, …, les artistes culturels ont de moins en moins de cadres d’expression… donc de moins en moins de ressources. » et sont de plus en plus dans le besoin.

En homme culturel averti, cette situation des défenseurs de la culture l’oblige à leurs accorder une attention particulière. Selon le représentant du donateur, Soumaye BOLY, « c’est de concert avec l’épouse de Alfred OUOBA et de ses amis, que ce don d’une valeur d’un million de franc a été possible ».

La cérémonie de remise a connu la présence de Benoît ZOTEYENGA président de la commission affaire économique et financière de la mairie de Fada, représentant le maire, Paripougni LOMPO, président du conseil régional de l’Est et le directeur régional en charge de la culture de l’Est. De façon unanime, ils ont reconnu à juste titre la nécessité d’accompagner les artistes dans cette situation difficile et ont salué à sa juste valeur le geste du donateur. Paripougini, parrain de la cérémonie, a apporté une contribution séance tenante d’une enveloppe de 100 000 f CFA.

Les acteurs culturels de l’Est posant avec les parrains de la cérémonie

Les récipiendaires, pour manifester leur joie, sont sortis nombreux. Ils ont bien voulu profiter de la circonstance pour prester et dire merci à Alfred OUOBA pour le geste et surtout pour le cadre d’expression et de valorisation de la culture d’une part mais surtout des acteurs culturels de l’autre qu’est le FESDIG.

En rappel, le FESDIG, est le plus grand festival culturel de la région. Durant une semaine, des artistes culturels se succédaient sur les scènes pour faire vivre tous les pans de la culture du Gulmu d’une part mais du Burkina et du monde. Ce cadre permettait aux artistes de la région de gagner leur pain, et de rencontrer d’autres artistes venus d’autres contrés.

Van Marcel OUOBA, Gulmu Info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :