L’harmattan : la période favorable aux maladies respiratoires.

lors que le Burkina est dans la mouvance des campagnes électorales couplées présidentielles et législatives, les partis drainent des foules par milliers sans mesure de protection barrière. Cela facilite la propagation des maladies et avec l’arrivée de l’harmattan, nous craignons que le pire n’arrive. En effet, le vent sec et chaud de l’harmattan véhicule de nombreux agents microbiens qui attaquent les appareils respiratoires de l’homme. Selon le Docteur OUEDRAOGO Balguissa, médecin généraliste du centre médical Ahmadiyya, plusieurs maladies respiratoires sont diagnostiquées en cette période aussi bien chez les adultes que chez les enfants.

Lire la suite